images décoratives

 

pourquoi axal ?

Quelle qualité de sel utiliser dans votre adoucisseur ?

Nos pastilles de sel Axal répondent à la norme EN 973 et à la marque NF pour les sites certifiés.La marque NF Adoucisseurs d'eau et Sels de régénération, qui définit des critères de qualité plus stricts, engage les produits qui s'y conforment au-delà de la norme EN 973 en vigueur.
La conformité à la norme EN 973 garantit un sel respectant le niveau de qualité requis pour le traitement de l'eau destinée à la consommation humaine. Elle décrit les qualités minimales que doit respecter ce sel (pureté, teneur en métaux lourds). Cette norme sert de base au règlement de certification de la Marque NF.La qualité du sel utilisé est primordiale pour assurer le fonctionnement optimal de votre adoucisseur.

« Si le sel est de mauvaise qualité, il s’agglomère en paquets et forme une voûte qui va perturber la régénération des résines.Cela occasionne des frais de remise en état. Les pastilles de sel AXAL, par leur forme et leur qualité, se dissolvent de façon optimale et évitent donc d’endommager l’adoucisseur. »

Laurent Weibel, installateur chauffages sanitaires

 

Quelle est la consommation en sel et en eau d'un adoucisseur ?

Aussi, grâce aux progrès technologiques et à la volonté des fabricants, la nouvelle génération d'adoucisseurs consomme moins de sel et d'eau. La consommation en eau supplémentaire due à l'utilisation d'un adoucisseur est en moyenne de 5% à 10% d'après les fabricants. Elle varie également en fonction du nombre de régénérations, du type et de la taille de l'adoucisseur.
La consommation en sel varie en fonction du nombre de régénérations opérées (fonction de la consommation en eau du foyer et de la dureté de l'eau) et de la taille de l'adoucisseur (capacité de la résine). La consommation moyenne en sel pour un foyer de 4 personnes est de 100/150 kg de sel par an.

« Concrètement, l’eau passe sur des petites billes de résine, ces billes retiennent le calcaire et, une fois qu’elles en sont enrobées, l’eau salée passe dessus afin qu’elles soient à nouveau prêtes à fonctionner. Le sel est donc une composante essentielle pour l’utilisation d’un adoucisseur !»

Pascal Person, plombier chauffagiste

« L’adoucissement protège l’installation complète de la maison : le cumulus, au lieu de faire trois ans avec une eau très dure, prolonge sa durée de vie à douze ou quinze ; en lavant le linge, on évite de rajouter de l’adoucissant ou de l’anticalcaire ; on change moins souvent les mousseurs des robinetteries… Bref, il n’y a que des bienfaits à installer un adoucisseur d’eau dans sa maison ! »

Stéphane Régnier, plombier chauffagiste

 

Comment entretenir votre adoucisseur ?

Pour le fonctionnement optimal de votre adoucisseur, nous vous conseillons de le faire entretenir au moins une fois par an par un professionnel du traitement de l'eau.Pour vous assurer que votre adoucisseur fonctionne bien, nous vous conseillons également de contrôler périodiquement la dureté de l'eau à la sortie de votre appareil.
Si le bac à sel est sale ou si des particules de sel sont colmatées, il faut le nettoyer. Reportez vous alors à la notice de votre appareil. Avec un sel de bonne qualité, il n'est en principe pas nécessaire de nettoyer le bac. Il faut vérifier régulièrement (environ une fois par mois) le niveau de sel dans le bac. Vous ne devez pas voir l'eau (saumure) au fond du bac à sel. Il est recommandé d'ajouter du sel lorsque le niveau descend en dessous de la moitié de la hauteur du bac.L'entretien de l'adoucisseur doit être régulier pour assurer son bon fonctionnement.

« J’avoue que, personnellement, je dis souvent à mes clients qu’un adoucisseur devrait être le premier équipement que l’on installe dans une maison. Avec les économies qu’il génère en termes d’entretien, le retour sur investissement est réel ! »

Pascal Person, plombier chauffagiste